Et quoi encore

Fri 11 November 2016

La démocratie moins forte que la démagogie !

Et oui, une fois de plsu, nous avons la confirmation de l'impact du populisme sur les plus bas instincts humains.

Après avoir proféré les pires insultes, insinuations, mensonges et invectives, voilà que la lie de la société se retrouve au pouvoir.

Porté par les classes populaires incultes de son pays, prêts à croire n'importe quel mesnonge pourvu que çà fasse frétiller un vieux relan de puissance.

Voilà que l'on découvre que les votes qui ont fait la différence viennent des riches blancs qui ne veulent pas voir changer leur pays. Ils veulent conserver cette fracture sociale importante, que la peur continue à alimenter les faits divers et que leur argent continue à s'amasser tandis que les plus pauvres ne peuvent pas se coigner ou meurent de faim dans les rues.

Le réveil ne sera que plus dur pour cette classe laborieuse qui a voulu y croire : Croire qu'un milliardaire va arranger l'état d'un pays. Posons-nous une seconde une vrai question : "Comment devient-on milliardaire ?"

Et bien en prenant l'argent aux autres. Si on est un minimum intelligent, on sait que ce sont les pauvres qui consomment la plus grande proportion de leurs revenus alorts que les riches tésorisent.

Alors, conclusion simple : Pour devenir milliardaire faisons croire aux pauvres qu'il est possible de s'enrichir et prenons leur leur argent. Et tant pis pour ceux qui croieraient qu'on va leur en rendre.

De toute façon, un peu de macro économie nous fait dire que toute somme donnée à un pauvre ou à la classe laborieuse est ré investit instantanément dans l'économie. Il suffit seulement de diriger cette redistribution pour qu'elle revienne dans les bonnes caisse.

Amis conservateurs, démagos, vive vous et votre pourvoir de nuisance. A quand, une fête mondiale démagogique pour nier l'impact de l'homme sur la nature.

 

Bon ,je sais, çà ne sert à rien, mais çà fait du bien.

 

Bises quand même

Category: Humeur